Paroles de Vanvéens : Michèle GEORGE

Vanves avec Vous : Pouvez-vous vous présenter pour les Vanvéens qui ne vous connaitraient pas ?
Michèle GEORGE : Quand je suis arrivée à Vanves il y a une trentaine d’années, ma petite fille avait 2 ans et faisait son entrée à l’école maternelle Gambetta.  Je me suis aussitôt investie dans une association de parents d’élèves,  la FCPE, jusqu’à la fin de la scolarité de mes enfants (les classes préparatoires du lycée Michelet).

Dans ce cadre, un petit groupe motivé dont je faisais partie a mené une action militante, d’abord centrée sur Vanves puis rapidement d’envergure nationale, concernant les cantines scolaires. L’évolution de la restauration collective vers le primat des industries liées aux multinationales privait les enfants d’une nourriture saine et de qualité tout en ponctionnant à hauteur élevée les familles et la Municipalité.
Nous avons abouti après des années d’efforts à l’obtention d’une réglementation qui cadre les services de restauration scolaires sur le plan de leur qualité, tant sanitaire (traçabilité des produits en particulier), qu’organoleptique et nutritionnelle. Alors qu’il y avait un vide juridique sur cette question (une vieille circulaire de 1971), cette réglementation s’impose maintenant partout en France.

VaV : En tant que personne engagée en faveur de l’écologie, pourquoi avez-vous souhaité soutenir la liste Vanves avec Vous ?
Michèle GEORGE : Les problématiques environnementales et de santé publique m’ont toujours paru absolument essentielles. 

Lorsque nous avons interpellé Bernard Gauducheau sur le dossier de la restauration municipale, Il a entendu nos préoccupations et accepté de faire auditer le service en engageant un spécialiste que nous lui recommandions, manifestant ainsi une vraie volonté politique de cadrer la qualité du service dans l’intérêt de la santé des enfants (l’audit a duré un an et a abouti à la réécriture du cahier des charges et à la renégociation du contrat). Vanves est d’ailleurs devenue ville « pilote » sur ce dossier et a servi d’exemple à de nombreuses autres municipalités.
J’étais, par ailleurs, membre de la section locale du parti des Verts (EELV) et ai quitté le groupe par manque de confiance dans ses membres actifs et parce que son fonctionnement ne correspondait pas à mes valeurs démocratiques. J’ai ensuite été proche du groupe « Les Alternatifs » que j’ai représenté dans le cadre des élections législatives.
Bernard Gauducheau est un maire capable de déléguer, de reconnaître les motivations militantes qui ne demandent qu’à s’investir pour faire évoluer et améliorer la vie locale. Il nous a fait confiance en toute transparence politique alors que nous n’étions pas de son bord. Cela n’avait pas été le cas sous la mandature précédente qui n’avait montré que peu d’intérêt pour notre dossier. Pour moi, il est essentiel de vivre dans une ville gouvernée par un maire bien ancré localement, sincèrement attaché aux valeurs participatives et démocratiques.

VaV : Comment souhaitez-vous vous investir dans la campagne? 
Michèle GEORGE : Je transmettrais volontiers aux vanvéens intéressés l’histoire et les acquis de notre action en matière de restauration scolaire et échangerais avec plaisir avec les parents d’élèves sensibilisés. Cette expérience dans ses aléas et ses réussites a été très formatrice et peut se décliner dans d’autres domaines d’intervention.

VaV : Avez-vous des propositions à nous faire pour améliorer la vie des Vanvéens?
Michèle GEORGE : 
Je souhaiterais que la ville s’engage dans le mouvement « les jardins et espaces verts sans pesticides » avec dans un premier temps une mise en œuvre dans les espaces/nature publics puis en menant des actions de sensibilisation vers les propriétaires de terrasses et jardins privés. Ce serait symboliquement fort et aurait aussi valeur de message universel planétaire.

Et enfin, nous avons la chance à Vanves d’avoir des jardiniers municipaux particulièrement talentueux. J’aimerais qu’ils puissent dédier un espace nature sur notre commune à la pratique de la permaculture, avec, pourquoi pas, des ateliers ou séances d’information concernant cette forme de culture complètement respectueuse de l’environnement.

Partager cet article :

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedInShere with friends

Visit fbetting.co.uk Betfair Review